CHAMPIONNAT DE FRANCE MINIME WINDSURF GLISSE 2016

DES PARENTS EN SOUTIEN DE LA LIGUE DES HAUTS DE FRANCE AUX COTES DU COACH DU YCC

 

 

Comme à leur habitude sur l’ensemble des régates, pendant que l’entraîneur se prépare à aller sur l’eau avec son Zodiac, les parents, les frères et sœurs présents sur l’évènement de type « Championnat de France », apportent à celles et ceux qui en ont besoin, une aide technique, logistique et transport de matériel au bord de la plage, cette aide se fait aussi morale par des encouragements, ceci auprès de l’ensemble des enfants présents sur le site.

Pour des raisons financières, la ligue des Hauts de France n’a pas eu suffisamment de moyens pour embaucher spécifiquement un entraîneur pour encadrer les jeunes minimes au championnat de France Windsurf Glisse (BIC 293 One-Design), le club du YCC assurant un déplacement pour la majorité des 12 coureurs présents a accepté de conventionner un suivi « Coach » pour un encadrement sportif sur l’eau et plus particulièrement pour la « tête de course » de cette épreuve.

Néanmoins, en complément de l’aide apportée à terre, afin d’assurer une sécurité sur l’eau supplémentaire et un confort dans les « pauses » pour les ravitaillements entre les manches, des parents ont pu emprunter un des Zodiacs de la ligue pour soutenir le groupe et assister Alexandre NOBLANC, entraîneur du YCC.

 

 

En tant que moniteur  n’ayant pas exercé cette profession depuis plus de vingt ans, les deux premiers jours de régate, Franck VANBESELAERE (papa de Léa FRA-2907), ici en tant que bénévole, était accompagné de Pierre NOESMOEN, afin d’acquérir les quelques « petites astuces » de professionnel pour le suivi des courses (où se poster pour bien tout voir, les zones de traversée autorisées, où aller pour accueillir les jeunes à l’issue de chaque épreuve, etc.), chose pas évidente pour ce papa navigateur qui ne voyait les régates que de l’intérieur jusqu’à lors.

Accompagné les deux derniers jours d’un autre papa volontaire : Fred BAES (papa de Juliette FRA- 280) ce qui lui a permis de gérer jusqu’à 4 coureurs en même temps dans le zodiac, une aide précieuse pour gérer les gréements par vent de 15-20nds, ainsi que les sacs à dos.

 

Franck VANBESELAERE (papa de Léa FRA-2907) :

- « En plus de la superbe ambiance habituelle entre parents qui n’est pas différente de celle que nous connaissons tous dans les régates de nos plans d’eaux de la Région, ce fût une expérience rassurante pour les jeunes et leurs parents, et aussi enrichissante pour moi, car complémentaire à ce que j’avais vécu auparavant :  -à stresser-  au bord de l’eau avec mon épouse Nathalie ou en naviguant en race-board à proximité des ronds de course avec le ravitaillement dans le sac à dos, … cet accompagnement à l’encadrement d’Alex, lorsque son bateau était occupé, m’a permis de me sentir utile sur l’eau, envers les jeunes, quels qu’ils soient, que j’ai accueilli le temps d’une petite pause de ravitaillement et de -recharge de batteries-, quelques fois aussi de -recharge de moral-, … pour apaiser les frustrations, … les déceptions et … permettre de repartir plein d’espoir et d’encouragements, … pour se dépasser à nouveau sur la manche suivante …, les sourires et les yeux brillants de fierté des jeunes étaient ma plus belle récompense lorsqu’ils repartaient sur la ligne de départ …, ce fût une semaine fatigante avec une des journées assez musclée par un vent dépassant les 20nds poussant au large avec un gros clapot, certains rapatriements d’urgences m’ont rappelé les vieux réflexes de moniteur, cet avantage m’a permis de me poster à des endroits stratégiques d’observation, de coacher les positions de Juliette BAES, qui vivait sa première expérience sur une régate nationale, … et également d’observer ma fille Léa passer N°1 à la première marque de quelques-unes des courses …, devant les championnes du podium, ça m’a fait chaud au cœur ! Ça m’indique bien aussi quelles sont les marges de progrès de Léa pour les prochains championnats, que je vais lui demander de travailler...

Malgré mon engagement dans le dispositif de sécurité de l’évènement, qui n’était vraiment pas une grosse contrainte, cela ne m’a pas empêché de naviguer le soir pour le plaisir, avec Hervé, Hugo MANTION et mon fils Théo, … car en général nous étions libres vers 16h30-17h. Je n’avais pas encore vécu cette expérience sur un championnat de France et je ne le regrette pas, … j’invite même d’autres parents qui possèdent le permis mer, d’en faire autant l’année prochaine, car ma fille Léa passe en espoir à la rentrée : avis aux amateurs ! »

Nathalie LASSALLE (maman de Guillaume FRA-204) :

  •  « J’ai apprécié l’engagement pour tous les jeunes, même ceux en bas du classement, la solidarité et l’entraide à terre de la part des autres parents, et la tranquillité d’esprit de savoir que Franck veillait sur l’eau…. C’était presque une semaine de vacances ! »

Hervé, Stéphanie MANTION et Hugo (papa, maman et frère de Clara FRA-1200) :

 

  • « Le championnat de France minime à Quiberon ; Clara y tire son épingle du jeu. Après 5 jours de régate, elle termine à la 7ème place au classement général. Bon score pour elle, toute la famille est très contente de sa place. 
    Clara n'a pas manqué de soutien ni de bras, puisque toute la family était là pour la soutenir. Spécial Thank's à 
    Franck Vanbeselaere pour son apport logistique à bord de son zodiac et à Alex Noblanc pour le suivi et l'encadrement à terre et sur rond.
    (une bise à toute l'équipe des gens du Nord présents sur site avec qui la semaine s'est passée dans la bonne humeur)
    Pour nous par la suite : direction le sud, plage de l'Almanarre, puis le Lac de Monteynard pour quelques entrainements Slalom en vue du prochain championnat de France R120 à la fin du mois... »

 

Merci aux initiatives bénévole et merci à tous les parents présents sur le site quel que soit l’engagement fourni